COVID-19 : Le non-respect du port de la bavette sera désormais sanctionné au Niger (Premier Ministre)

Au Niger, le non-respect du port de la bavette, prévu dans le cadre des mesures barrières contre la Covid-19, sera désormais sanctionné.
L’annonce a été faite par le Premier Ministre Brigi Rafini, lors de la 14ème Réunion du Comité interministériel de lutte contre la COVID-19, tenue le jeudi 02 juillet 2020 au Palais des Congrès de Niamey, en présence des membres du Comité technique et des experts.


Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette réunion, dont la situation globale de la COVID-19  à l’international, en Afrique et au Niger ; l’état de mise en œuvre des mesures en vigueur et la mobilisation des ressources de lutte contre la pandémie.
C’est le Ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, qui a présenté la situation de la pandémie. Au Niger, a-t-il fait savoir, 13.058 cas ont été confinés à la date du 1er juillet 2020, pour 12.476 sortis de confinement et 582 en cours. S’agissant des tests, 7.327 ont été réalisés à la même date, 1.075 cas positifs ont été déclarés, 947 sont sortis guéris, 61 sont sous traitement et 67 décès ont enregistrés.
En Afrique, 297.290 cas confirmés ont été confirmés, parmi lesquels 6.010 décès, alors que sur le plan mondial, 10.357.662 cas ont été confirmés, parmi lesquels 508.055 décès.
Sur la situation du Niger, il a indiqué que « l’évolution de la courbe est toujours favorable avec le Ro inférieur à 025 ».
Lors de cette réunion, il a également été question du confinement des Nigériens qui sont à l’extérieur et qui veulent regagner le pays, mais aussi celle de la distribution des bavettes aux élèves, étudiants et enseignants des établissements publics et privés, ainsi que l’implication des différents comités exécutifs de ces établissements sur le port de la bavette.
C’est en tirant les conclusions de cette rencontre que le Premier Ministre Brigi Rafini a annoncé que « des sanctions seront également prévues dans les jours à venir par rapport au non-respect du port de la bavette ».
Quant à la mobilisation des ressources de lutte contre la pandémie, quelque 387 milliards ont été mobilisés, dont 182 milliards accordés.

Sources:

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*