COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT DU MINISTERE DU PLAN ET DE LA BANQUE MONDIALE AU NIGER

Un accord de financement de 250 millions de dollars américains pour appuyer les réformes en faveur du Niger.

Le Gouvernement de la République du Niger, représenté par Monsieur Mamadou DIOP, Ministre des Finances et Madame KANE Aïchatou BOULAMA, Ministre du Plan, Gouverneur de la Banque mondiale pour le Niger, et Madame Joelle DEHASSE, Représentante-résidente de la Banque mondiale au Niger, ont signé aujourd’hui à Niamey un accord de financement de 250 millions de dollars américains, soit 150 milliards de francs CFA, composé d’un prêt de 125 millions dollars américains (75 milliards de FCFA) et d’un don de 125  millions dollars américains (75 milliards de FCFA).

Cet important financement s’inscrit dans le cadre d’un appui budgétaire qui vient renforcer la capacité du Gouvernement à financer les dépenses dans les secteurs prioritaires de politique de développement du Niger.

« Cet appui budgétaire a été rendu possible par la mise en œuvre satisfaisante d’un programme de mesures de réformes macroéconomiques et structurelles afin de stimuler la croissance économique, réduire la pauvreté, et améliorer la vie des populations pauvres, indispensables au renforcement de la résilience de notre économie » a indiqué Madame KANE Aïchatou Boulama.

Les réformes réalisées concernent les domaines de la réduction de l’écart entre hommes et femmes à travers la protection de l’enfant et la scolarité de la jeune fille, la réponse à la pandémie de la COVID-19 par la mise en place de la protection sociale, l’expansion de l’accès des populations à l’énergie et à l’eau et la gestion de la dette.

« Cette opération aidera le gouvernement à poursuivre les réformes engagées pour installer les conditions propices à une croissance soutenue et accélérée à moyen terme et remédier aux problèmes structurels majeurs liés aux profondes inégalités hommes-femmes et au faible taux d’accès aux services de base » a souligné Madame Joelle DEHASSE.

Le gouvernement du Niger saisit cette occasion pour renouveler ses remerciements à la Banque mondiale pour cette assistance additionnelle, gage de sa volonté réelle de continuer à soutenir les efforts du Niger en vue d’améliorer les conditions et cadre de vie des populations.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*