« Aucun étudiant nigérien en Chine n’a été infecté par le coronavirus COVID-19 », Ambassadeur de Chine au Niger

« Depuis le début du mois de février, la progression des cas confirmés en Chine connaît déjà ‘‘une chute spectaculaire’’ passant de 890 cas le 3 février à 377 cas le 11 février, soit une chute de près de 60% » a affirmé l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SEM Zhang Lijun, au cours d’une conférence de presse animée hier mercredi 12 février 2020 en fin d’après-midi sur l’évolution de la situation relative au coronavirus (baptisé COVID-19 par l’OMS) dans son pays. Dans son intervention, l’ambassadeur a mis un accent particulier sur les mesures prises par les autorités chinoises au Niger mais aussi à l’égard des ressortissants nigériens vivant en Chine.

La conférence de presse s’est tenue, en présence de M. Adamou Moustapha, Directeur de la surveillance et de la riposte aux épidémies au Ministère nigérien de la Santé publique.

Le diplomate chinois a indiqué qu’au vu des échanges de plus en plus intenses entre la Chine et le Niger et au vu de la « fragilité des moyens sanitaires » sur place, l’ambassade a adopté une conduite de vigilance depuis la flambée de l’épidémie. « Le 27 janvier, le conseiller de l’Ambassade chargé de la coopération sanitaire a rencontré le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique pour alerter le Niger sur le danger potentiel de l’épidémie. Le même jour, dans la soirée, dans un échange téléphonique avec le Ministre chargé des Affaires intérieures, je lui ai communiqué les mesures de préventions prises par l’Ambassade à l’endroit de nos ressortissants au Niger », a-t-il affirmé.

L’ambassade de Chine au Niger, depuis la prolifération de cette maladie a pris d’importantes mesures pour prévenir le mieux possible cette épidémie au Niger, a annoncé SEM Zhang Lijun qui explique avoir rencontré respectivement le 3 et le 5 février derniers, le Ministre de la Santé Publique et la Représentante résidente de l’OMS au Niger pour dit-il « leur communiquer les dernières informations sur l’épidémie et leur présenter les mesures adoptées par l’Ambassade de Chine pour diminuer le risque de prolifération du virus au Niger ». Depuis lors, l’ambassade de Chine au Niger a donné des instructions fermes aux entreprises chinoises présentes au Niger de limiter la circulation de leurs personnels au minimum et de reporter le retour de leurs employés en congé en Chine. Il a été ensuite imposé à tous les citoyens chinois qui reviennent de la Chine pour le Niger, de se soumettre à un contrôle de santé en Chine et de détenir « une autorisation de retour » délivrée par leur société-Mère ou d’avoir l’accord de l’Ambassade de Chine à Niamey. Enfin, tous les ressortissants chinois qui arrivent au Niger après le 23 janvier « doivent adopter sans exception un isolement de 14 jours ».

« Face au grand public nigérien, l’Ambassade de Chine n’a pas hésité à partager les dernières informations sur l’épidémie par différentes voies, en particulier sur la page officielle Facebook de l’Ambassade dénommée “Ambassade de Chine à Niamey”. Jusqu’à aujourd’hui, les 17 articles sur Facebook ont fait plus de 11000 lus. Grâce aux efforts conjugués de l’Ambassade de Chine, du Ministère de la Santé Publique, de différents partenaires ainsi que du soutien du peuple nigérien, il n’y a jusqu’à aujourd’hui aucun cas confirmés ou suspect du COVID-19 au Niger », s’est-il réjoui.

De la situation des étudiants nigériens en Chine

« A la date d’aujourd’hui, dit-il, aucun étudiant nigérien en Chine n’a été infecté par le coronavirus COVID-19 » a fait savoir Zhang Lijun. On s’en rappelle les étudiants nigériens en Chine  ont adressée à l’ambassadeur du Niger en Chine pour demander une meilleure prise en charge et un ravitaillement pour éviter la fréquentation des supers marchés. En réponse, ces derniers ont bénéficié d’une prise en charge et d’un important don en moyens de subsistance pour pouvoir tenir plusieurs jours.

A noter que sept points ont été abordés tout au long de la conférence de presse, la situation exacte du coronavirus COVID-19 et les efforts déployés par les autorités chinoises pour préserver la santé de leurs concitoyens en général, et celle du monde en particulier, avant de répondre aux questions des journalistes.

« Pour enrayer la propagation du virus, la Chine maintient des échanges quotidiens avec l’OMS », a affirmé le diplomate chinois, avant d’ajouter que le Directeur général de l’OMS, Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a « hautement apprécié » les mesures prises et les efforts déployés par le gouvernement chinois lors de sa visite le 28 janvier dernier.

A la fin de son exposé et dans les réponses données aux journalistes, il a dénoncé la réaction de certains pays qu’il n’a pas cités, qui profitent de la situation en Chine à des fins politiques. Par contre, il a salué la solidarité des autorités nigériennes et celle de plusieurs personnalités politiques.

Almoustapha Danguida pour Niameyinfo.  

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*