76 patients bénéficient de la pose gratuite des prothèses de la hanche et aux genoux à l’hôpital Général de Référence de Niamey

Niamey, 28 Déc. (ANP)- 76 patients ont bénéficié  des prothèses gratuites de la hanche et des genoux à l’hôpital Général de Référence (HGR)  de Niamey au terme d’une campagne le 2ème du genre.
Ce sont au total 76 patients souffrant d’arthrose (la dégénérescence physiologique ou pathologique d’une articulation) qui ont bénéficié de cette intervention minutieusement menée par une équipe émérite de médecins indiens et nigériens.
Pendant deux semaines les médecins spécialistes ont posé 101 prothèses sur des patients et toutes les interventions ont été entièrement prises en  charge par l’Etat nigérien.
L’équipe de la mission indienne est composée de cinq (5) experts, cette mission qui est à son deuxième séjour au Niger a débuté son travail le 12 décembre 2018.
Pour le Ministre de la Santé Publique Dr. Idi Illiassou Mainassara cette deuxième expérience des médecins spécialistes indiens et nigériens a été aussi concluante à tout point de vue, ces médecins ont réalisé un type d’intervention pour lequel auparavant les patients étaient systématiquement évacués à l’extérieur.
‘’Placer 101 prothèses sur 76 patients à l’intervalle de deux semaines révèle quand même d’une détermination assez grande dans la mesure où ce sont des interventions chirurgicales extrêmement sensibles ‘’ a-t-il indiqué.
‘’Nous avons vu des prothèses de la hanche, bilatérale, unique et des prothèses des genoux, mais ce qui est extrêmement important à relever ici, c’est que 48 heures après l’intervention, le patient est sur ses jambes, en plus pour tous les malades opérés il n’y a pas eu d’infection, encore moins de suppuration’’  a précisé Dr. Idi Illiassou Mainassara.
Le Ministre de la Santé a vivement remercié le Chef des interventions de la mission indienne en l’occurrence Pr. Ashvin Sardhara .
Dr Idi Illiassou Mainassara a indiqué que ‘’ l’objectif du Niger est justement de faire en sorte que d’ici quelques années, nous puissions avoir des médecins aguerris et aptes à faire ce type d’opération sur place sans l’aide d’un spécialiste d’autre pays. C’est le lieu pour moi de saluer la deuxième équipe chinoise qui est en train de prendre en charge les malades ayant des problème cardiovasculaires et neurochirurgicaux à la grande satisfaction des patients qui ont déjà le sourire aux lèvres », a dit le ministre se la santé publique.
Après avoir rendu visite aux malades ayant bénéficié des interventions à l’issue de cette deuxième campagne, le ministre de santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara a de erné un témoignage officiel de reconnaissance au professeur Ashvin Sardhara, chef des interventions pour les services rendus à l’Etat du Niger.
IGI/MHM/CA/ANP/00159 Décembre 2018.

Source

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*