3ème édition SIMED : des médias pour une plus grande implication dans l’atteinte des ODD

Des agents de médias de l’intérieur du pays et de la sous-région (Mali, Togo, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Benin, Algérie, Tunisie etc.) sont réunis depuis le mardi 5 novembre à la maison de la presse de Niamey dans le cadre de la 3ème édition du Symposium International des Médias pour le Développement Durable à l’horizon 2030 (SIMED).

Il s’agit d’une rencontre d’échange dont le début des travaux a été marqué par la présence du Secrétaire Général du ministère de la communication du Niger, Abdoulaye Coulibaly, du Directeur-pays de WaterAid Niger, du représentant de la ministre du Plan, du représentant de la Directrice Générale de l’Agence Nationale d’Assistance Juridique (ANJ Niger), de la Directrice Générale 2M Invest Matata, du représentant de l’agence  du Barrage KANDADJI, des cadres  techniques centraux des ministères sectoriels, des journalistes de la sous-région, des étudiants des écoles et instituts, de la   presse publique et privée  et des partenaire techniques et financiers sous le thème « Relever le défis  de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable ODD à l’horizon 2030 quelle contribution pour les médias »

A travers cette rencontre allant du 5 au 7 novembre 2019, l’objectif visé par le SIMED est d’amener les médias à se mobiliser davantage pour accompagner les Etats africains dans la mise en œuvre ainsi que le suivi évaluation des projets et programmes de développement dans le but d’atteindre des ODD à l’horizon 2030. Le coup d’envoi des travaux de cette 3eme édition a été donné par le Secrétaire General du ministère de la communication du Niger M. Abdoulaye Coulibaly qui en prenant la parole a d’abord salué l’initiative SIMED qui « cadre avec la volonté du gouvernement pour sa détermination dans la mise en œuvre et l’atteinte des ODD dans notre pays » a-t-il souligné. Poursuivant son intervention, M. Abdoulaye Coulibaly a indiqué que le président Issoufou Mahamadou « accorde une grande importance aux médias et à l’exercice libre de leur travail, celle-ci se justifie avec la signature de la table de la montagne » 

 Pour le président du SIMED M. Ousmane Dambadji, leur institution marque volonté des médias dans le but d’apporter leur contribution dans l’atteinte de cet objectif « ce qui nous a motivé à convier tous ces participants plus particulièrement les jeunes pour qu’ils puissent comprendre les objectifs mondiaux et apporter leur part de contribution » a-t-il déclaré.

Au cours de ces 3 jours, d’importantes thématiques seront abordées sur l’égalité-genre, l’industrie, l’innovation et les infrastructures, la paix, la justice et les intuitions, l’éducation de qualité, l’accès à l’énergie propre, l’extrémisme violant, et le changement climatique. Cette rencontre d’échanges permettra sans nul doute aux médias de contribuer plus efficacement à l’atteinte des ODD et de devenir pleinement des acteurs du développement.

Mina Abda (Stagiaire) pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*