Obligations fiscales : il est temps de passer à la caisse !

Un communiqué du Directeur Général des Impôts exhorte les contribuables qui ne sont pas encore en conformité avec la loi à s’y conformer dans les plus brefs délais. Un ultimatum d’un mois au-delà duquel des mesures coercitives seront prises leur a été accordée.

Les contribuables nigériens qui ne sont pas encore en conformité avec les diverses obligations fiscales édictées par la loi fiscale, ont un délai d’un mois pour régulariser leur situation, informe un communiqué signé d’Assane D. N’Diaye, DG des Impôts.

Cet ultimatum lancé aux contribuables s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une politique de maîtrise et de fiabilisation du fichier des contribuables suivant une stratégie « d’enclos fiscal » visant la mise en place d’un système de suivi adéquat des obligations déclaratives et de paiement.

La Direction Générale des Impôts n’hésitera pas à user du bâton pour rentrer dans ses droits, prévient-on. A l’expiration de ce délai, diverses mesures coercitives seront en effet appliquées aux contrevenants. Assane D. N’Diaye compte malgré tout sur le sens du civisme de ses concitoyens pour garantir l’égalité des contribuables devant l’impôt et assurer la saine application de la loi fiscale.    

Waliyullah Tajudeen pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*